Cabinet de Chirurgie Dentaire du Dr Olivier CHOFFEL et Dr Véra GREINER

Activité liée exclusivement à la chirurgie buccale et à l'implantologie

9 Rés. Beaurivage - (route de Bischwiller) - 67460 SOUFFELWEYERSHEIM (Près de STRASBOURG) - Tél. : 03 88 20 09 45 -Fax : 03 88 20 09 40

Information médicale concernant les avulsions des dents de sagesse

Les avulsions des dents de sagesse ou troisième molaires, (appelées germes lorsque les racines sont absentes ou incomplètes) sont indiquées en raison d’un mauvais positionnement, d’un manque de place, d’accidents douloureux, inflammatoires, infectieux, tumoraux…

L’intervention peut s’effectuer sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale, en fonction du caractère invasif de l’acte (nombre de dents, profondeur d’inclusion, situation anormale …) et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique…).

Les suites opératoires normales sont : l’oedème (gonflement des joues), la douleur, la limitation de l’ouverture de la bouche, ainsi qu’un petit saignement de quelques heures.

Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications immédiates ou tardives, qui doivent cependant être relativisés au regard des bénéfices attendus :

  • Hématome et saignement persistant,
  • Alvéolite : inflammation ou infection de l’alvéole dentaire,
  • Cellulite : inflammation ou infection des tissus mous de la face ou de la bouche,
  • Lésion d’une dent voisine, descellement d’une couronne, fracture d’une restauration dentaire, d’un bridge ou d’une dent,
  • Perte ou diminution de la sensibilité de la lèvre ou de la langue, le plus souvent transitoire (quelques semaines à quelques mois), et exceptionnellement définitive,
  • Fracture osseuse (notamment l’angle de la mandibule) pendant l’intervention ou pendant la phase de consolidation,
  • Communication entre la bouche et le sinus qui se ferme seule le plus souvent (4 à 8 semaines). En cas de persistance, une intervention sera nécessaire pour obtenir sa fermeture,
  • Projection d’une dent de sagesse supérieure ou d’un fragment dans le sinus, en arrière du sinus ou dans la joue, pouvant justifier une nouvelle intervention.


En cas de complications, il est conseillé de prendre contact avec votre chirurgien-dentiste.

Dans le cadre de la consultation, il vous a été exposé, pour votre cas précis, les risques et les effets secondaires de cet acte.

Article rédigé par le praticien le 15/02/2012

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr